Thématique

Luttes et institutions
6

Aujourd’hui, la métropole du Grand Paris est une jeune organisation politique. Réunissant douze territoires et 131 communes, elle cherche encore à ce que les entités qu’elle fédère constituent un ensemble visible et concret. Si ces prémisses institutionnelles intéressent des photographes, l’accent est également mis sur les mouvements sociaux, les insurrections de grande ampleur et les soulèvements populaires qui jalonnent l’histoire politique de la région parisienne au fil des siècles. Cet esprit résistant, de révolte, s’incarne également par des luttes plus invisibles, silencieuses, inattendues, auxquelles plusieurs projets rendent hommage, avec la capture des silhouettes discrètes des Chibanis de Paris, et l’écoute d’agents d’entretien dénonçant leurs conditions de travail ou d’usagers du RER B évoquant les disparités sociales au prisme des transports. Un projet repose enfin sur la création d’un réseau de communication local et alternatif, dont les photographies ne sont que la trace finale. Une manière de se rappeler qu’au-delà des conseils territoriaux et de la création d’un nouveau métro, ce sont les organisations souterraines et non officielles, ainsi que les initiatives citoyennes, populaires, collectives, qui font battre le cœur du Grand Paris.

Regard associé
Romain Bertrand, historien